top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurLes Lampions

Simulation intense

C’était notre objectif principal : installer une salle de simulation à la Faculté de Médecine de Cân Tho. Elle servira de plateforme de formation pour toute la région du delta du Mékong dont l’Université de Cân Tho reste la référence.

 

Les préparatifs ont eu lieu depuis plusieurs mois, des téléréunions multiples avec la Direction de la Faculté, avec les enseignants et les médecins des services d’Obstétrique et de Pédiatrie de l’Hôpital Universitaire.


Il fallait définir les objectifs de cette formation en simulation: la prise en charge du nouveau-né en salle de naissance.

  • La cible visée correspond au personnel en 1ère ligne, sage femme, obstétricien, pédiatres, internes… voire n’importe quel médecin se trouvant à proximité de la salle de naissance en cas de besoins imprévus.

  • La pédagogie se base sur des rappels physiologiques et des connaissances fondamentales concernant la parturiente, la grossesse, le fœtus, et le nouveau-né. Une attention spéciale sera insistée sur la particularité de la salle de naissance et de l’importance du travail en équipe dans un environnement spécialement stressant et où l’imprévu ne devrait pas être une surprise.

  • Les ateliers de gestes techniques sont organisés et répétés par petits groupes.

  • La notion d’organisation et de préparation est rappelée à chaque session.

  • Enfin, la mise en situation clôture chaque session, avec des scenarios de complexité variée obligeant des intervenants divers à travailler ensemble et de manière organisée.

La semaine fut soutenue. Les interactions vinrent enrichir les discussions. Les intervenants des hôpitaux périphériques appréhendaient bien l’intérêt de la formation. La participation des enseignants et des praticiens de l’Hôpital Mère-Enfant de Cân Tho apportaient un regard adapté par rapports aux conditions de travail locales. Tous les participants ont reçu un certificat de formation délivré par la Faculté de Médecine.

 

Le bilan a été établi avec l’ensemble des partenaires et nous préparons déjà les missions suivantes en avril et en novembre 2024 avec un commun accord :

  • Des sessions de simulation ciblée par catégorie, avec un renforcement du rôle de la sage-femme en néonatalogie. Une discussion sera ouverte sur le module néonatalogie pour l’Ecole des Sages-femmes

  • Un travail plus spécialisé de réanimation complexe en salle de naissance et en service de soins intensifs pour les praticiens pédiatriques (par exemple en exploration hémodynamique)

  • Un travail d’accompagnement pour le personnel infirmier en néonatalogie pour l’Hôpital Mère-Enfant de Vi-Thanh et une formation pédiatrique locale plus ciblée

  • Une grande réflexion concernant le suivi à moyen et long terme des nouveau- nés à risques (très grands prématurés, très petits poids de naissance, pathologies lourdes…) sur le modèle d’un réseau de suivi et de dépistage précoce, ainsi que l’accompagnement des parents. Le Congrès National de Néonatalogie de Huê en novembre 2024 serait une bonne occasion de présenter un tel projet, encore très peu  connu au Vietnam.

 

Nous remercions également toutes celles et toux ceux qui nous ont activement aidés dans les préparations et la bonne marche de cette mission novembre 2023, avec une mention particulière pour Mme Oanh, notre correspondante locale très dévouée, et David CORRET, notre logisticien superviseur technique pour les équipements de formation.

 

Mission accomplie !





Extrait du Bulletin n°39, à consulter entièrement ici.

32 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page