Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Facebook
  • Instagram

Copyright © 2019 Association Les Lampions Tous droits réservés.

Rechercher
  • Les Lampions

Retour à Thiên Ân

En 2009, nous avons découvert et décidé d’aider le Centre d’Accueil des enfants de Thien An à Cantho, dans le Mékong.

Notre intervention consistait d’une part à apporter une aide financière pour permettre aux enfants de manger, se soigner et d’aller à l’école, mais également pour leur permettre d’apprendre la musique et de faire des petits voyages. Les missions d’été, étaient pour nous familiales. Nos enfants et les enfants de nos amis, venaient partager avec enthousiasme jeux, match de football, danses, musique et chants ainsi que des activités manuelles telles que peinture, dessins, confections de masques, poupées en tissu, bijoux en perles .…. avec les enfants du Centre. Moments de plaisir, de détente et d’oubli pour ces enfants qui sont, soit orphelins, soit en grande difficulté familiale, mais tous en grande souffrance affective.

Dès le début des interventions, le jeune Hoang Em nous avait tous séduits par son dynamisme, sa gentillesse et son intelligence. Parfaitement intégré, il était toujours partant pour participer et pour entraîner les plus timides. Il était devenu notre « chouchou ».

Et puis un jour, en 2013, il a disparu du centre. Après quelques disputes avec Yen, la directrice du centre, il avait décidé de partir retrouver sa mère dont il n’avait pas de nouvelle depuis longtemps tout en volant de l’argent à Yen.

Nous étions tous sous le choc ! Nous étions aussi surtout très inquiets car personne ne savait où il pouvait être et ce qu’il pouvait faire. Il avait 14 ans.

Cette année, nous sommes retournés à Thien An comme chaque année. Suite à une réorganisation de la direction, le centre à déménagé dans de nouveaux locaux à une centaine de mètres de l’ancien bâtiment. Les enfants nous accueillent comme toujours avec de grands sourires et des cris de joie.

Avec Oanh, notre correspondante locale qui prend en charge les enfants de la rue, nous avons décidé de leur préparer un déjeuner d’exception, un carry de poulet. Au moment de l’installation des tables, après une partie de foot ball mémorable, 3 jeunes hommes arrivent et viennent nous saluer. Un d’entre eux se présente : c’est Hoang Em !

Difficile de décrire ce moment d’émotion intense quand Hoang Em se jette dans nos bras…

Après des années d’errance, de fréquentations peu recommandables, de petits larcins et autres méfaits non dévoilés, Il était revenu sur Can Tho et avait démarré une formation de soudeur. En reprenant contact avec Yen, il avait appris notre venue et décidé d’en profiter pour revoir Thien An, ce foyer qui lui avait apporté stabilité, soutien et affection jusqu’à son adolescence.

Nous n’avons pas parlé de sa maman… Il semblait si heureux d’être avec nous...


Françoise

17 vues