Rechercher
  • quoc hoa doan

De Huê’ à Nam Dinh

Nous y sommes enfin, ce lundi 17 janvier 2011.


Le Sous Directeur nous attend les bras grands ouverts. Nous nous sommes dit au revoir il y a trois jours, à la fin de la session de formation des sages femmes à Huê. Il fait partie des 6 "boursiers" de l’association les Lampions pour cette 2ème année de formation à Huê. Les autres enseignants "boursiers" étaient là aussi, dans cette grande salle de réunion qu’adorent les administrations vietnamiennes : des plafonds hauts, des colonnes, une immense table de conférence ovale équipée de micro et de lumière, des fleurs et des félicitations encadrées aux murs et l’incontournable statue de Ho Chi Minh à l’angle gauche.


Nous nous sentons quelque peu perdus avec Bernard et My Linh. Depuis les débuts des Lampions, les premières rencontres m’ont toujours marqué : une personne, une discussion entre deux portes, une proposition invraisemblable, beaucoup d’enthousiasme, de bonne volonté aussi, il en faut. Et alors peut démarrer une nouvelle aventure, de nouveaux projets ; parfois des déceptions. Mais nous nous sommes souvent dit que celui qui ne fait rien ne risque évidemment pas d’échouer.


Nous y sommes ; depuis 2 ans cela n’a pas été facile à organiser ! Nos équipes coopèrent depuis 2008 pour un programme de néonatalogie à l’hôpital de district d’Y Yên, un des districts de la province de Nam Dinh au nord du Vietnam, à 2 heures de route de Hanoi. Les cas difficiles d’Y Yên sont transférés à l’hôpital de province de Nam Dinh. Plusieurs rendez-vous non aboutis en 2009 puis les membres de la dernière mission, Marie, Carsten et Christophe ont pu finalement visiter l’école de sages femmes de Nam Dinh. Ailleurs les liens sont progressivement tissés avec les enseignants venus à chaque session de formation à Huê’. Nous avons insisté pour attribuer ces bourses car la coïncidence fait que les directeurs des écoles de Huê’ et Nam Dinh se connaissent et l’idée de mutualiser le programme leur a plu d’emblée. Malgré les emplois du temps des uns et des autres, malgré l’éloignement (18h de train vietnamien) les enseignants ont tous répondu présents. Notre réflexion était de savoir comment exporter le programme de formation de néonatalogie de l’école de sages femmes de Huê’ à d’autres provinces, tout en capitalisant l’expérience du départ ; ainsi les programmes suivants seraient plus facilement applicables et le relais plus rapidement pris par les équipes vietnamiennes.


De Huê à Nam-DinhLe résultat est doublement satisfaisant pour nous :


- L’école de sages femmes de Nam Dinh nous demande une coopération : l’intérêt tient dans le contenu du programme (compréhension et prise en charge pratique du nouveau né) mais aussi dans la pédagogie (dynamique et illustrée, interactive). D’ailleurs dès la 2ème session en août 2010, les enseignants de Nam Dinh nous ont aidés à évaluer les élèves de Huê’ lors des contrôles de connaissances.

- Le contact a été pris également avec l’Hôpital pédiatrique de Nam Dinh et après notre visite, son Directeur exprime un souhait de coopération de la part des Lampions.


Voilà, nous y sommes, à Nam Dinh.

Une première mission double, école de sages femmes et hôpital se dessine et ce sera probablement pour juillet 2011, six mois après notre visite. Le même délai qu’en 2009 avec l’école de sages femmes de Huê’. Projet passionnant d’autant plus que les enseignants ont aussi demandé notre avis sur le nouveau programme de formation des sages femmes et des infirmières, actuellement en pleine mutation. Nous avons promis de prendre contact avec leurs homologues en France (Ecole de sages femmes de Nîmes) et de les impliquer si possible dans cette coopération

0 vue

Suivez-nous sur les réseaux sociaux !

  • Facebook
  • Instagram

Copyright © 2019 Association Les Lampions Tous droits réservés.